Bourges Tourisme

La Charité sur Loire

La Charité sur Loire

La Charité-sur-Loire est une étape pour les pèlerins allant vers Compostelle ainsi que pour ceux qui se dirigent vers les villes de Rome et de Jérusalem. Le nom de la ville vient de la « charité des bons pères », aspect qui se cultive encore aujourd’hui pour les pèlerins.

La Chapelle Montlinard

La Chapelle Montlinard

Pas d’architecture en vue pour cette étape mais du naturel avec un chêne remarquable au lieu-dit « Domaine de la Chapelle ». L’accès est facile et un écriteau est accroché sur son écorce, il héberge une balise du pèlerinage de Compostelle. Le chêne pouvait servir de lieu de repos aux pèlerins. La circonférence est proche de dix mètres à la base.

Saint Martin des Champs

Saint Martin des Champs

Jusqu’en 1139, le village c’était formé autour de l’église Saint-Martin, aujourd’hui disparue.

Sancergues

Sancergues

Attestée dès 1077, l’église Saint-Jacques 1er église catholique en venant  de La Charité–sur-Loire est placée sous le vocable de Saint-Cyr dont la vénération fut supprimée en 1784.

Charentonnay

Charentonnay

L’église Saint-Pierre date des XIIIe et XVIe siècles, et possède un portail roman intéressant. Au lieu-dit hameau de Chevroux, il reste des vestiges d’une commanderie, dont une très belle poutre sculptée portant une inscription constituant la signature codée des compagnons charpentiers.

Couy

Couy

À l’église Saint-Martin, vous pourrez admirer des fonds baptismaux dont le socle est orné de losanges et de coquilles Saint-Jacques.

Gron

Gron

Ce village est construit sur une butte naturelle qui a probablement été fortifiée. La paroisse est certainement l’une des plus anciennes de la région. L’église Saint-Étienne du XIIe siècle est précédée d’un porche fermé qui cache un portail roman.

Baugy

Baugy

Vous trouverez à l’église Saint-Martin un vitrail moderne de Saint-Jacques et un relief du XVe siècle représentant la famille de Sainte-Anne. Vous pourrez aussi admirer une chapelle de Bar, un retable du XVe siècle et des dalles funéraires.

Villabon

Villabon

Deux pierres portant une inscription de l’époque gallo-romaine ont été découvertes non loin du centre du village. La vie économique de Villabon est traditionnellement liée aux moulins à eau et à vent. Deux lavoirs ont été construits en 1890, l’un présente des dimensions exceptionnelles. La sacristie de l’église Saint-Quentin est l’abside de l’ancienne église romane démolie au milieu du XIXe siècle.

Brécy

Brécy

Au cours du XIIIe siècle, les templiers s’installent progressivement dans le Berry. Ils possèdent une importante commanderie à Francheville. Elle fut fondée en 1288, avec seulement sept membres de la Confrérie dont un seul Chevalier.

Sainte Solange

Sainte Solange

L’érection de croix aux carrefours était très fréquente. Certaines sur votre route dont les branches sont trilobées, semblent indiquer que le pèlerin ne se trouve plus qu’à un kilomètre de Sainte-Solange.

Saint Germain du Puy

Saint Germain du Puy

Ici le chemin de Saint-Jacques emprunte la grande voie romaine Cosne-Bourges. La commune possède plusieurs manoirs et un relais de poste datant du XVIIe siècle ainsi qu’un manoir construit par un échevin de Bourges en 1659. Charles VII permet à Pierre de Bar de fortifier sa maison de Villemenard devenu un château. L’ancienne église du village est détruite pendant la Révolution.

Bourges : Chapelle des Tullier

Bourges : Chapelle des Tullier

En partant du portail sudSaint-Jacques se trouve dans la troisième lancette aux côtés de saint Pierre et de saint Jean l’Évangéliste. Ils protègent tous les trois les membres de la famille Tullier en prière. Il est reconnaissable au bâton de pèlerin dans sa main gauche. Le vitrail a été réalisé par le maître verrier Jean Lécuyer au XVIe siècle et la représentation de la Vierge reprend un modèle de Raphaël.

Bourges : Chapelle rayonnante

Bourges : Chapelle rayonnante

Ensuite dans la première chapelle rayonnante, dédiée à Saint François de Sales, un vitrail est consacré à la vie de Saint Jacques (situé sur la gauche), cause du 2e classement au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1998.

Bourges : Vitrail de l'Annonciation

Bourges : Vitrail de l'Annonciation

Du côté nord, Saint-Jacques apparaît une dernière fois dans le vitrail de l’Annonciation dans la chapelle de Jacques Cœur. La chapelle datant du XVe siècle, fût réalisée sous la direction de Colin Le Picard. Le carton du vitrail de l’Annonciation a été préparé par un artiste formé aux Pays-Bas.

Bourges : Chapelle Trousseau

Bourges : Chapelle Trousseau

Juste à côté de la chapelle de Jacques Cœur, la chapelle Trousseau est une des premières chapelles privées de la cathédrale, fondée par le chanoine Pierre Trousseau.

Bourges : mise au tombeau

Bourges : mise au tombeau

Dans l’église basse ou crypte, accessible uniquement en visite guidée, une mise au tombeau du XVIe siècle est visible. Le donateur, le chanoine Jacques Dubreuil est agenouillé à l’extrême droite ; derrière lui nous retrouvons son patron l’apôtre Jacques qui porte le bâton et le chapeau de pèlerin.

Bourges : grand orgue

Bourges : grand orgue

En levant la tête, derrière le grand orgue de la Cathédrale, le grand Housteau est composé d’une rose et de six lancettes comportant de gauche à droite saint Guillaume, saint Jacques, saint Étienne et saint Ursin. Étant exposé aux vents dominants, il est souvent endommagé entraînant de nombreuses réparations.

Bourges : portail ouest

Bourges : portail ouest

En sortant de la Cathédrale Saint-Étienne par le portail ouest, le pèlerin  apercevra des coquilles sculptées sur la base du pilier sous la Tour de Beurre.

Bourges : vitraux de Jean Lécuyer

Bourges : vitraux de Jean Lécuyer

Au XVIe siècle, l’église fut reconstruite sur les plans de Guillaume Pelvoysin mais faute de ressources, l’église, consacrée reste inachevée.

Les pèlerins pourront s’arrêter pour admirer la relique de Saint Jacques.

Outre les reliques, les vitraux de Jean Lécuyer sont à ne pas manquer, avec notamment la dernière œuvre connue de l’artiste : la verrière de la Résurrection et de l’Ascension du Christ.

Chapelle Saint Ursin

Chapelle Saint Ursin

L’église Saint-Ursin a conservé son plan d’origine, avec un chevet arrondi et des chapiteaux sculptés d’époque romane. Saint-Ursin fut le premier évêque de Bourges.

Villeneuve sur Cher

Villeneuve sur Cher

Dès son origine gallo-romaine c’est un point de passage important pour la traversée du Cher. Au XIIe siècle le pont a été fortifié par Philippe Auguste suite au traité avec Richard Cœur de Lion.

Chârost

Chârost

L’église Saint-Michel est d’origine romane et remaniée en gothique. Des traces de sculpture de l’ancien transept sont encore visibles sur le mur côté cimetière, notamment des chapiteaux.

Haut de page
Office de Tourisme de Bourges
21 rue Victor Hugo - BP 126 - 18000 Bourges
Tél : 02 48 23 02 60 - Fax : 02 48 23 02 68
Nous contacter
Ouvert actuellement du lundi au samedi de 9h à 18h
Dimanches et jours fériés de 14h à 17h
Besoin d'un conseil, 7 jours / 7 : 02 48 23 02 60
  • Qualité Tourisme
  • AFNOR